Musique

Al Atlal – chant pour ma mère

Théâtre François Ponsard

ven. 24 mars | 20 h 30

+ 14 ans

1 h

RÉSERVER

“Le souvenir, c'est la présence invisible”

Alors qu’on demande à Norah Krief d’interpréter un extrait d’Al Atlal de Oum Kalsoum pour l’ouverture de la pièce Phèdre(s) en 2016, la comédienne est submergée de souvenirs de sa mère disparue.
Cette chanson, mythique dans le Maghreb et le Moyen-Orient, résonne avec l’histoire de l’exil de sa mère, une Tunisienne qui s’est installée dans la banlieue parisienne. À travers ce concert-spectacle, Norah Krief renoue avec ses racines qu’elle a longtemps refoulées. Al Atlal qui signifie Les Ruines, raconte les vestiges d’un amour et d’un pays perdu. Avec cette chanson, elle rend hommage à sa famille, sa culture et fait ressurgir des souvenirs lointains d’un époque révolue.

Norah Krief ne chante pas Oum Kalsoum, elle chante l’histoire de sa mère. À l'amour, aux pays, aux regrets, aux ruines de la vie.

Un projet de Norah Krief
D'après le poème d’Ibrahim Nagi chanté par Oum Kalsoum sur une musique de Riad Al Sunbati en 1966
Avec : Norah Krief, Frédéric Fresson ou Antonin Fresson, Lucien Zerrad et Mohanad Aljaramani ou Hareth Mhedi
Écriture et dramaturgie : Norah Krief et Frédéric Fresson
Création musicale : Frédéric Fresson , Lucien Zerrad et Mohanad Aljaramani
Collaboration artistique : Charlotte Farcet
Traduction : Khaled Osman
Regard extérieur : Éric Lacascade
Création lumière : Jean-Jacques Beaudouin
Scénographie et costumes : Magali Murbach
Création son : Olivier Gascoin avec Yohann Gabillard
Collaboration live et machines : Dume Poutet aka (Otisto 23)
Coaching chant oriental : Dorsaf Hamdani
Remerciements à Wajdi Mouawad, Christine Angot, Marie Descourtieux , directrice des actions culturelles de l'Institut du Monde Arabe
Production : La Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche, Compagnie Sonnets
Coproduction Comédie de Béthune, CDN
Avec le soutien de la DRAC Île de France, de La Colline - Théâtre National, de l’Institut Français Royaume-Uni
© Jean-Louis Fernandez

“Avec sa voix délicate et profonde, avec son élégance et ses musiciens virtuoses, Norah Krief fait de son arabe appris sur le tard un trésor. Le fruit humble et délicat d’un désir de réparation qui ne peut se réaliser que sur un plateau de théâtre, où vivants et disparus peuvent reprendre leurs dialogues interrompus.”
La Terrasse / Anaïs Heluin


TARIF B

Cat 1 Cat 2
Plein Tarif 27 € 22 €
Tarif Réduit * 22 € 19 €
Tarif préférentiel ** 10 €


* Tarif réduit + de 65 ans — familles nombreuses — groupes de + de 10 personnes — accompagnateurs de personnes en situation de handicap — CSE

** Nouveau ! Toute l'année, en abonnement ou hors abonnement, le tarif préférentiel est accessible aux - de 28 ans et enfants — étudiants — demandeurs d'emploi — RSA — AAH — ASPA

En mars…

lun mar mer jeu ven sam dim
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31